Tronçonneuse électrique ou thermique: laquelle choisir?

Tronçonneuse électrique ou thermique: laquelle choisir?
Rate this post

Comment bien choisir la meilleure tronçonneuse électrique ? TOP 3

En matière de tronçonneuse, le choix est souvent déterminé par l’utilisation que chacun fait de son outillage. La chaine est un maillon primordial lors de l’achat, car c’est cet élément qui revêt une importance capitale pour réaliser les travaux dans les meilleures conditions de sécurité.

Aujourd’hui, les grandes marques rivalisent pour proposer des produits de plus en plus performants, qu’il s’agisse de modèles électriques ou thermiques. Les travaux d’élagage, d’entretien, de coupe nécessitent l’emploi d’équipements qui répondent à des critères spécifiques. Il est donc utile de se faire conseiller avant de procéder à l’acquisition d’une tronçonneuse. Les performances d’une machine à une autre sont vraiment très différentes. Particuliers et professionnels ont des besoins qui peuvent se rejoindre, ce qui amène les fabricants à mettre sur le marché des modèles qui correspondent aux uns, aux autres, et parfois aux deux catégories confondues.

L’électrique pour des travaux de proximité…

La contrainte d’une tronçonneuse électrique est son fil. Il est évident que ce type de matériel ne présente aucun intérêt, au vu de la taille de sa chaine, de sa puissance et de ses performances intrinsèques, pour effectuer des coupes en forêt. Le seul fait que cet équipement soit filaire limite déjà ses utilisations possibles. Pour tout ce qui est travaux d’élagage, de taille, de coupe de bois de chauffage à son domicile, la tronçonneuse électrique est un bon compromis. Son côté écologique, silencieux, en fait un allié de taille pour les bonnes relations avec ses voisins. Les constructeurs se sont appliqués à en faire un outillage avec lequel il est possible de réaliser un travail de qualité, en toute sécurité. La légèreté de la machine autorise même les travaux en hauteur rendus moins pénibles. Le choix du bon matériel doit être dicté par les tâches à effectuer avec sa tronçonneuse électrique. S’il s’agit de couper des bûches, ou encore d’élaguer les arbustes, il est évident que c’est le matériel adéquat. Les différents modèles mis sur le marché par les grandes marques offrent des possibilités multiples, avec de bonnes performances pour des produits électriques. La présence d’accessoires comme des poignées ergonomiques et diverses protections en font des tronçonneuses de qualité, qu’il est bon de recommander pour des utilisations données.

Le thermique de base

L’entrée de gamme des tronçonneuses thermiques se fait avec des modèles d’une puissance comprise entre 30 et 35 cc. Le cubage, qui détermine la puissance de l’outillage, correspond souvent à la taille du guide chaine. Ainsi, une tronçonneuse thermique de 30cc aura un guide de 30cm. Ces machines de puissance moyenne servent à des travaux comme de l’élagage un peu plus important que les modèles électriques, mais aussi à de l’ébranchage et du tronçonnage. Deux modèles principaux permettent de réaliser les tâches dévolues avec un minimum de confort. Suivant les usages principaux, il peut être souhaitable d’opter pour un modèle classique avec poignée de maintien arrière, ou un élagueur qui dispose d’une poignée supérieure. La seconde option présente de nombreux avantages, puisque la polyvalence de la tronçonneuse, ainsi que sa prise en main facilitée, en fait un outillage pratique et sécurisant. Cette gamme n’est pas destinée aux bûcherons, ni aux particuliers qui réalisent leurs coupes eux-mêmes. Cependant, ce type de tronçonneuse permet déjà d’effectuer des tâches conséquentes, grâce à un couple moteur qui permet de travailler en continu de manière prolongée, contrairement à une tronçonneuse électrique qui ne supporterait pas ce mode opératoire.

La vraie performance d’un moteur thermique

De 40 à 80cc, ce sont des modèles semi-professionnels à professionnels qui sont proposés par les constructeurs. Le poids de l’outillage devient plus conséquent, les performances s’améliorent nettement. Ce sont des produits qui permettent d’abattre, de tronçonner des arbres de diamètres importants. L’utilisation intensive ne pose absolument aucun problème. Il est important, pour ce type de machine comme pour n’importe quel outillage, de respecter les cycles d’entretien, pour ce qui concerne la chaine, le guide, ou encore les organes de sécurité. Les modèles pour les particuliers restent quelque peu différents de ceux destinés aux professionnels. Les caractéristiques techniques sont proches, ce sont des réglages, des choix d’équipements plus ou moins robustes qui font la différence. Les prix de ces outillages performants sont relativement raisonnables au vu de l’utilisation prolongée qui pourra en être faite. C’est un réel investissement de se procurer ce style de tronçonneuse, cela doit donc répondre à des véritables besoins.

Thermique ou électrique, c’est l’utilisateur qui tranche

Un particulier, qui n’a que de petits travaux d’élagage, de coupe de bûches pour sa cheminée à effectuer, se doit d’opter pour une tronçonneuse électrique. Les caractéristiques techniques de la machine correspondent vraiment à cette utilisation. Les points forts, que sont le silence et l’absence de pollution, constituent des atouts majeurs de cette catégorie de tronçonneuse. Pour les utilisateurs ayant des besoins plus importants, un modèle thermique est recommandé. Le choix sera ensuite déterminé par l’usage qui sera fait de la machine, pour sélectionner un produit dont la puissance correspondra vraiment aux tâches qui lui seront confiées. En définitive, le choix d’une tronçonneuse thermique ou électrique est dicté par l’utilisation principale qui sera faite de l’outillage. C’est donc à chacun de prendre le temps de la réflexion et les bons renseignements avant d’acheter le matériel.